Traduit de l’allemand (Autriche) par Catherine Fagnot
ISBN 9782960199468. 160 pages. 20€. Mars 2019.


Un Chef d’Oeuvre! J’aurais tant aimé découvrir ce livre plus tôt.

(Nordahl L.)


Le meurtre vegan! Enfin! C’est mon boucher qui va être content.

(Aymeric C.)





La Mort par les plantes

HELMUT EISENDLE

 

La Mort par les plantes, en 33 fiches pratiques et magnifiquement illustrées, vous apprend tout ce qu’il faut savoir sur les plantes toxiques. Noms, propriétés, effets, dose minimale, dose létale, voie d’administration, étude d’un cas réel : vous n’ignorerez plus rien des façons variées de faire souffrir et d’assassiner grâce aux plantes.

Vous êtes faible. Vous êtes sans arme. Vous désirez vous débarrasser définitivement, à peu de frais et en toute sécurité, d’un raseur prétentieux, d’une mère possessive, d’un enfant tyrannique, d’un époux violent, d’un patron imbu, d’un politicien influent ou d’un membre des forces de l’ordre : ce livre est un outil indispensable. La Mort par les plantes, c’est le meurtre –et donc le pouvoir – à portée de tous.

Il est temps, d’un point de vue humain, de déplacer le rapport de force, en ce qu’il conditionne le bonheur et tel qu’il s’exerce entre asthéniques et sthéniques, en faveur des premiers. Ce livre représente un moyen d’atteindre cet objectif. […] La lecture de ce glossaire constitue la condition intellectuelle préalable à l’exercice du pouvoir. Le glossaire est par conséquent un outil de pouvoir.



Helmut Eisendle est né à Graz (Autriche) et mort à Vienne en 2003. Il était mécanicien informatique, biologiste, docteur en psychologie et en philosophie. Il écrivit plus de quarante ouvrages, entre réel et fiction. Certains polémiques, d’autres moins. Il est inédit en français.